Le Prix

Depuis 1998, Télécom ParisTech et son association de diplômés, Télécom ParisTech alumni, récompensent les acteurs et projets ayant fortement marqué l’univers des technologies de l’information et contribué à leur évolution. Né d’une dynamique commune de Télécom ParisTech et de son association de diplômés, ce prix confirme son succès chaque année. Sa cérémonie s’inscrit comme l’un des rendez-vous majeurs du secteur puisqu’il rassemble près de 300 personnalités et décideurs.

Une remise de prix, trois parcours exceptionnels

Le Prix du Manager  distingue un responsable d’une entreprise du secteur numérique ayant réussi à donner à celle-ci un développement remarquable.
Le Prix de L’Innovation vise à récompenser une entreprise innovante, typiquement une startup, ayant développé et lancé sur le marché une solution innovante, présentant un fort potentiel de différenciation et de développement, et ayant reçu un premier accueil positif du marché.
Le Prix de la Croissance vise à récompenser une entreprise innovante, engagée dans une phase de croissance significative et rapide de son activité, ayant franchi des étapes structurantes de son développement, et positionnée comme un « champion », compte-tenu de son avance technologique, de ses parts de marché ou encore de son expansion internationale.

La thématique en 2018 pour le Prix de l’Innovation et de la Croissance

Pour l’édition 2018, le jury du Prix des Technologies Numériques a choisi le thème « Transport et Mobilité ».

Trois raisons justifient ce choix à nos yeux :

Tout d’abord, ce secteur concentre plusieurs enjeux essentiels pour notre économie et notre environnement, comme en témoignent les statistiques gouvernementales de 2016.

Elles indiquent ainsi qu’en 2016, l’ensemble du transport (hors poste et courrier) engendre une dépense totale de 386 milliards d’euros, soit 17,3 % du produit intérieur brut (PIB).

Plus de la moitié de la dépense de transport est réalisée en compte propre, essentiellement par les ménages, qui consacrent chaque année 13,7% de leur budget à ce poste.

La route absorbe 73,4 % des dépenses totales de transport, et la responsabilité des transports dans les émissions de GES s’établit à 29,5%, dont 95% proviennent du transport routier.

En complément, le transport et la mobilité représentent aussi des enjeux importants pour nos modes de vie, à travers des réalités très diverses.

Dans les grandes villes, l’usage de la voiture individuelle est devenu très compliqué et incite  de plus en plus aux alternatives multimodales. Inversement, dans les zones rurales, la dépendance à la voiture individuelle, et au coût associé, est parfois vécue comme une injustice.

Ces enjeux se retrouvent au niveau mondial, y compris avec des intensités démultipliées dans les pays à forte démographie et croissance rapide comme les BRICS.

La deuxième raison de ce choix est liée à la dynamique d’innovation et de transformation technologiques touchant ce domaine.

Depuis une dizaine d’années, de nombreuses nouveautés technologiques permettent de réinventer véhicules et solutions de transport des personnes (véhicules électriques ou autres véhicules décarbonés, vision artificielle et capteurs, automatisation, assistance et sécurisation de la conduite, connectivité et systèmes temps réel, collectes et analyses de données massives…), dans ce secteur clef de notre économie.

En parallèle, covoiturage, VTC, autopartage, location de véhicules entre particuliers, vélo libre-service, scooter libre-service, parkings partagés, applications multimodales, mobility as a service, réservations en ligne, voitures, navettes et drones autonomes désignent autant de nouveaux services et de nouveaux usages. Ils font apparaître de nouveaux acteurs et de nouveaux équilibres dans cet écosystème,

Enfin, le lancement par Elisabeth Borne, la nouvelle ministre des Transports, des « assises de la Mobilité », le 19 septembre dernier, afin de préparer le projet de loi d’orientation des mobilités début 2018, constitue la troisième raison, et permet d’inscrire le PTN au cœur de l’actualité.

C’est donc sur ce thème « Transport et Mobilité » que seront remis les prix de l’Innovation et de la Croissance du Prix des Technologies Numériques 2018.
Rendez-vous au printemps pour mettre en avant le potentiel et le succès des startups et entreprises françaises, dans ce domaine !

Le Jury ouvre un appel à candidatures pour 2 des 3 prix décernés

      • Le Prix de l’Innovation vise à récompenser une entreprise innovante, typiquement une startup, ayant développé et lancé sur le marché une solution innovante, présentant un fort potentiel de différenciation et de développement, et ayant reçu un premier accueil positif du marché.

      • Le Prix de la Croissance vise à récompenser une entreprise innovante, engagée dans une phase de croissance significative et rapide de son activité, ayant franchi des étapes structurantes de son développement, et positionnée comme un « champion », compte-tenu de son avance technologique, de ses parts de marché ou encore de son expansion internationale.

Ces deux prix sont placés sous le thème 2018 « Transport et Mobilité ».

Qui peut participer ?

Cet appel à candidatures 2018 s’adresse :

    • Aux entreprises ou à leurs dirigeants ou innovateurs pour le Prix de l’Innovation.
    • Aux entreprises ou à leurs dirigeants ou innovateurs pour le Prix de la Croissance.

Deux appels à candidatures

L’appel à candidatures pour le Prix de l’Innovation.
L’appel à candidatures pour le Prix de la Croissance.

Chaque dossier de candidature est déposé pour un seul prix (en cochant la case du prix ciblé).
Un même candidat ne peut déposer qu’un seul dossier dans chacune des catégories.
Seuls les dossiers complets seront examinés.

Dossier de candidature

Pour candidater, les participants sont invités à :

    • Envoyer une présentation de l’entreprise et de la solution innovante.
    • Indiquer dans quel prix le dossier concourt (Prix de l’Innovation ou Prix de la Croissance).
    • Préciser leurs coordonnées complètes de contact.

Échéance

Le dossier de candidatures doit être saisi en ligne du 10 novembre au 20 décembre 2017.

Candidature
Règlement